LE COEUR EST BON


Le coeur est bon... et le centre même de notre être se révèle tôt et peut prendre plus de temps à s'accepter et à se révéler tel qu'il est. L'influence du monde extérieur pour les plus influençables, dont je suis, et les expériences personnelles pour d'autres, dont je suis également... j'imagine. C'est un peu des deux... Souvent, ça se traduit par le syndrome de l'imposteur ou l'impression de ne pas être à sa place. Ou de prendre une place qui ne nous revient pas. Difficile à expliquer. D'une part on se sens en pleine possession de ses moyens, ce qui incite à plein d'idées créatrices et de projets emballants et, d'autre part, l'obligation inconsciente de s'auto-saboter... Ça m'est arrivé à moi aussi... et plus d'une fois. Les relents d'expériences enfouies tout au fond de soi, font trop souvent de ces êtres au coeur bon, des êtres en retrait, des êtres qui face à eux même sont solides et se tiennent droit mais qui, au contacte d'êtres plus forts, se courbent, plient l'échine et se remettent en question. Difficile de se sortir de cette emprise. Il faut travailler fort. Se répéter mille fois que tout ira. Et à force, ça finit par aller... par aller de soi. Vaut mieux tard que jamais... Mais, plus tôt c'est en core mieux!


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ENFIN