TOURBILLON !

Dernière mise à jour : 15 nov. 2020


Ouf ! Tout un tourbillon ! Me revoici après quelques mois d'absence ! ... J'ai été aspirée dans un bourbillon incessant qui finalement s'apaise ! J'y suis presque... à la quiétude des jours tranquilles... enfin oui, presque ! Beaucoup reste encore à faire... En italien on dit "Chi va piano, va sano e va lontano". Commençons donc au début... La quiétude de ma vie de retraité, qui peut à l'occasion sembler un tant soit peu terne, allait bon train... Les mois, les semaines, les jours, les heures, voir même les minutes, se déroulaient sans trop d'encombre, avec une lenteur dont on ne fait plus état lorsqu'on est retraitée... Les petits problèmes de santé, qui n'ont jamais mis ma vie en danger, étant réglés, l'épuisement des déménagements des dernières années s'étant estompé, j'allais bon an mal an, d'un jour ordinaire à un autre, surtout depuis le confinement... confinée justement à ne voir ni amis, ni fils, ni personne à par les quelques passants masqués me croisant sur le trottoir ou en fil d'attente à l'épicerie ou à la pharmacie. Heureusement je pouvais voir pour quelques soupers du dimanche, ma soeur et son mari qui vivaient à l'étage au dessus. Je me disait qu'en effet j'étais bien et que juste le fait d'entrevoir devoir déménager me donnait des vertiges... Alors je n'y pensais pas... Ou plutôt, je m'y efforçait... mais malgré moi me revenais à l'esprit les derniers déménagements, me disant que j'étais bien heureuse que ce soit fini ! Entre autres, celui où je suis partie du 3e où je vivais avec ma soeur jumelle pour prendre l'appartement du 2e puisque mon futur beau-frère (maintenant l'époux officiel) venait s'installer avec ma soeur dans celui du 3e. Sans parler des 1000 fois où la volée d'escalier séparant le 3e du 2e avait été montée et redescendue pour aménager mon nouvel appart du 2e ! Veut veut pas ça te met une fille en forme ! J'avais les mollets en feu... Ça c'est sans compter que, puisque mon maintenant beau-frère officiel, avait dû quitter en catastrophe pour l'Italie au chevet de son frère presque mourant à ce moment, heureusement en pleine forme 2 ans plus tard, nous avions dû préparer le sien, boîtes, location de camion, vente de meubles en trop, etc. etc.. pour planifier le jour du déménagement de celui-ci dans l'appartement du 3e ! Ouf... Tout un tourbillon là aussi ! ... Je commençais à peine à m'en remettre que ma soeur chérie me parle d'une maison à vendre depuis plusieurs mois, vue sur internet. Ouf... Chronique d'un tourbillon annoncé ! ... C'était tout de même génial de pouvoir penser se rapprocher de notre famille, de notre frère et sa belle et talentueuse conjointe et du fils de ma soeur, mon filleul, avec sa merveilleuse conjointe et leur 4 beaux enfants ! Chose souhaitée, chose faite ! Effectivement, en 3 mois, nous avons vue en vrai cette magnifique maison construite en 1885, classée patrimoniale par la ville de Plessisville, revisité avec le courtier, fait une offre, trouvé 2 nouveaux locataires pour nos 2 appartements de Montréal (fiches, photos, accueil et visites aux locataire potentiels), fait des boîtes, et beaucoup de boîtes de livres, loué les camions et planifié les 3 jours de déménagement, oui oui, 3 jours ! Le premier déménagement était sur 2 jours, remplir les 2 camions le 1er jour, et livrer et vider les 2 camions le 2e jour... et le 3e, le jeudi de cette même semaine, était le jour réservé pour l'espace atelier à l'arrière des appartements, sur 3 étages, (tableaux, oeuvres, pinceaux, toiles, produits de créations etc. etc.) ! Oui ouf ! ... Rendu à la maison... les jours suivants, on a fait faire la peinture de l'espace salle-à-manger/salon, la montée d'escalier, magnifique et d'origine, en chêne jamais peint, et le palier de l'étage, le bureau de mon beau-frère, et leur chambre à coucher, installer le bureau de ma soeur, ma chambre, mon bureau/chambre d'ami/boudoir et tout le reste ! En plus de faire faire des menus-travaux nécessaires au bon fonctionnement, de trouver et rencontrer des fournisseurs de services, fournaise au gaz, piscine, neige, gazon, haies etc.. Ouf ! Tourbillon quand tu nous tiens ! Nous étions 3 à être aspirés mais heureux ! Ma soeur et mon beau-frère on rencontré la banque, signé l'acte hypothécaire et l'acte d'achat. Grâce à la générosité de mon beau-frère et de ma soeur chérie qui tenaient à m'inclure comme propriétaire, nous avons aussi rencontré la notaire pour signé la convention nous unissant comme propriétaires. Je me sens choyée et privilégiée ! ... Oui la vie a de merveilleux moments qui nous transportent dans des tourbillons qui souvent nous amènent de splendides surprises ! Accueillir les imprévus, les changements, les bouleversements et les tourbillons, ça nous amène ailleurs, c'est ça la résilience. Et au fond, c'est ce qui met du piquant dans nos vies... Surtout dans la mienne... Je suis ravie et heureuse ! Je vous reviens bientôt avec des photos. Voici plus bas celle de la maison vers l'année 1900... Bonne lecture !


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ENFIN